logo-fond-blanc.png

Le Bureau Technique de Développement des Filles de Marie Auxiliatrice à Madagascar (BTDFMA MDG) a pour rôle :

  • La gestion des projets de la Province FMA MDG
  • Les relations interne et externe avec les PTF
  • L’assistance technique des communautés FMA

CATÉGORIES D’ARTICLE

Présentation du BTDFMA MDG

« Travaillons avec entrain pour le bien de la jeunesse ». -Don Bosco

Le Bureau Technique de Développement des Filles de Marie Auxiliatrice à Madagascar (BTDFMA MDG) existe depuis le 31 mai 2007. C’est un organe technique sous mandat de la Province « Marie Source de Vie » des Filles de Marie Auxiliatrice à Madagascar, qui a pour rôle :

  • La planification, le montage, la gestion, le suivi-évaluation et le rapportage des projets de développement de la Province FMA MDG, dans différents domaines : pastoral, social, éducatif, enseignement technique et formation professionnel, enfance et jeunesse.
  • Le réseautage et la relation interne et externe avec les PTF (partenaires techniques et financiers)
  • L’analyse des besoins, l’organisation et le suivi-évaluation des formations des ressources humaines
  • Et l’assistance technique en matière de renforcement de capacité des différentes communautés FMA
  • Soutien aux agents de service à l’emploi dans les différents CFP des FMA à Madagascar, pour les aider à l’insertion professionnelle des jeunes sortants.

Depuis son commencement, deux sœurs se sont succédées à la direction du BTDFMA MDG : de 2007 à 2017 : Sœur Germana BOSCHETTI (une sœur missionnaire italienne) et de 2017 jusqu’à aujourd’hui : Sœur Herinilaina Ella RAZAFINIRINA (une sœur malagasy). La sœur directrice travaille avec des laïcs, dont deux gestionnaires de projets et un assistant logistique. La sœur économe provinciale assure le volet administratif et financier. Le bureau fait également appel à des consultants externes pour les compétences manquantes nécessaires pour la gestion d’un projet.

Les expériences du BTDFMA MDG en matière de gestion de projets/programmes peuvent se résumer comme suit :

  • Formation professionnelle des jeunes et des femmes défavorisés : analyse du contexte, construction de salles de classe et d’ateliers, équipements, mobilier et matériels, frais de fonctionnement, renforcement des capacités des formateurs, gestion des centres, salaires des enseignants, service d’orientation et d’insertion professionnelle des diplômés, …
  • Éducation de base pour enfants et jeunes défavorisés : construction de salles de classe, Mobilier et équipement des salles de classe, Blocs sanitaires, Terrains de sport et terrains de jeux, Fournitures scolaires, Développement d’outils pédagogiques et éducatifs, Salaires et renforcements de capacités des enseignants, …
  • Protection des droits de l’enfant pour enfants défavorisés, principalement les filles : Centre des jeunes, Oratorio, soutien scolaire, orphelinat de filles, internat pour jeunes filles, cantine scolaire, vêtements et chaussures pour enfants, fournitures scolaires, adoption à distance, jeux et activités ludiques pour les enfants, approvisionnement en eau potable, …

Mode de fonctionnement : partenaires-BTD-bénéficiaires

Je suis Diane et je travaille au Bureau technique de Développement des FMA, à Ampasanimalo, en tant que Gestionnaire de Projet. Notre bureau a comme attribution principale de gérer et coordonner toutes les activités liées au développement des œuvres éducatives des Sœurs FMA dans tout Madagascar. Alors, moi dans tout ça, je m’occupe de tout ce qui concerne les Projets de développement allant du montage des demandes de projets selon les besoins, passant par le suivi de la réalisation sur terrain de ces projets jusqu’aux rapportages. Ce genre de travail s’accompagne aussi souvent d’intermédiaire entre les différents acteurs et parties prenantes de ces projets dont les communautés, les Partenaires et les bénéficiaires. Bref ici au BTD, on assure l’efficacité des interventions éducatives des FMA auprès des jeunes vulnérables.

Selon Mme RAKOTONDRABE Diane, gestionnaire de projets au BTDFMA MDG.

« Ici, nous élaborons des projets basés sur les droits humains, les droits de l’enfant et les Objectifs de Développement Durable, notamment :

  • « Le droit d’aller à l’école » – « OBJECTIF 4 : ÉDUCATION DE QUALITÉ » : comme les écoles, l’enseignement technique et professionnel et les matériels didactiques ;
  • « OBJECTIF 8 : TRAVAIL DÉCENT ET CROISSANCE ÉCONOMIQUE » : c’est-à-dire l’insertion professionnelle des jeunes sortants des Centres ;
  • « Le droit d’être soigné, protégé des maladies, d’avoir une alimentation suffisante et équilibrée » – « OBJECTIF 2 : FAIM « ZÉRO » : comme la cantine scolaire et l’assistance en cas de maladie ;
  • « Le droit d’avoir un refuge, d’être secouru, et d’avoir des conditions de vie décentes » – « OBJECTIF 5 : ÉGALITÉ ENTRE LES SEXES » : foyer, orphelinat et internat pour filles ;
  • « Le droit de jouer et d’avoir des loisirs » : terrains et matériels de jeux et de sport … »

La passion pour l’éducation intégrale des enfants et des jeunes, surtout les plus défavorisés, nous pousse chaque jour à chercher des opportunités qui leur assurent un avenir meilleur. C’est pourquoi, au Bureau Technique de Développement, nous sommes ouverts à tous les partenaires qui ont les mêmes objectifs que nous, qui soutiennent de différentes manières nos activités éducatives. Comme disait Don Bosco : « les meilleurs pour les jeunes », nous appuyons nos écoles, nos CFP, nos centres éducatifs à travers des formations, des renforcements de capacités afin qu’ils soient à la hauteur des exigences éducatives actuelles.

Sr Herinilaina Ella, Directrice du BTDFMA.

https://www.auxiliatrice4job.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!